Just another Réseau Blog Poliris site
24 mar

Attention à ne pas « brûler » votre maison du 15e à Paris !

petite annonce immobilier - journal d'annonces de vente

Vous souhaitez mettre en vente votre maison dans le 15e arrondissement à Paris ? Cette maison, vous y avez passé du temps, vous y avez réalisé des travaux, elle a peut-être vu grandir vos enfants … Cette maison représente une partie de votre vie. Vous y êtes attaché (on vous comprend), vous ne souhaitez donc pas la brader (et c’est normal). Toutefois, attention : ce qui importe dans une vente immobilière, ce n’est pas la valeur sentimentale que vous portez à votre maison du 15e, mais bien sa valeur sur le marché. Il ne faut donc pas faire d’erreur en affichant son prix de vente.

Un bien est brûlé s’il reste trop longtemps en vente
Un bien immobilier qui reste trop longtemps sur les portails d’annonces se « grille ». Dans le jargon, on dit qu’il pourrit sur les sites et qu’il est ensuite « grillé » ou « brûlé » ! La raison ? Elle tient souvent à son prix de vente trop élevé. Les vendeurs ne s’en rendent pas toujours compte, mais fixer un prix de vente trop haut en se disant « j’ai le temps » n’est pas un bon calcul.

Les acquéreurs ne sont pas dupes sur le prix
Ils se désintéressent du bien et, quelque part, celui-ci perd de sa valeur. Ce n’est pas ce que vous souhaitez ? Faites donc appel à un agent immobilier de votre quartier. Cet expert saura estimer le prix de vente de votre maison dans le 15e, lui évitant ainsi de rester trop longtemps en vente et, surtout, d’être finalement vendue à un prix très inférieur à celui de la mise en vente ! N’oubliez pas : le meilleur moment pour vendre un bien, c’est tout au début de la mise en vente. Là, les acheteurs en réelle recherche découvrent le bien ! Si le téléphone ne sonne pas dans les premiers jours, c’est mauvais signe…

O.D. / Bazikpress © Olivier Le Moal

Vous souhaitez mettre en vente votre maison dans le 15e arrondissement à Paris ? Cette maison, vous y avez passé du temps, vous y avez réalisé des travaux, elle a peut-être vu grandir vos enfants … Cette maison représente une partie de votre vie. Vous y êtes attaché (on vous comprend), vous ne souhaitez donc pas la brader (et c’est normal). Toutefois, attention : ce qui importe dans une vente immobilière, ce n’est pas la valeur sentimentale que vous portez à votre maison du 15e, mais bien sa valeur sur le marché. Il ne faut donc pas faire d’erreur en affichant son prix de vente.Un bien est brûlé s’il reste trop longtemps en venteUn bien immobilier qui reste trop longtemps sur les portails d’annonces se « grille ». Dans le jargon, on dit qu’il pourrit sur les sites et qu’il est ensuite « grillé »  ou « brûlé » ! La raison ? Elle tient souvent à son prix de vente trop élevé. Les vendeurs ne s’en rendent pas toujours compte, mais fixer un prix de vente trop haut en se disant « j’ai le temps » n’est pas un bon calcul. Les acquéreurs ne sont pas dupes sur le prixIls se désintéressent du bien et, quelque part, celui-ci perd de sa valeur. Ce n’est pas ce que vous souhaitez ?  Faites donc appel à un agent immobilier de votre quartier. Cet expert saura estimer le prix de vente de votre maison dans le 15e, lui évitant ainsi de rester trop longtemps en vente et, surtout, d’être finalement vendue à un prix très inférieur à celui de la mise en vente ! N’oubliez pas : le meilleur moment pour vendre un bien, c’est tout au début de la mise en vente. Là, les acheteurs en réelle recherche découvrent le bien ! Si le téléphone ne sonne pas dans les premiers jours, c’est mauvais signe…O.D. / Bazikpress © Olivier Le Moal

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée