Just another Réseau Blog Poliris site
28 Mai

Avez-vous le droit de ne pas signer le compromis de vente si vous ne voulez plus acheter un appartement à Paris 14e ?

Il n y a aucune raison que le vendeur ou l’agent immobilier vous oblige à signer un compromis de vente si vous avez changé d’avis et que vous ne souhaitez plus acheter l’appartement à Paris 14e sur lequel vous avez fait une offre d’achat qui a été acceptée par le vendeur.

Voyons les règles dans le détail. Vous souhaitiez acquérir un appartement à Paris 14e ? Finalement vous avez changé d’avis. Le compromis de vente n’a pas été signé. Alors, comment vous désengager ? C’est très simple. Il faut commencer par prévenir l’agent immobilier qui, à son tour, informera son client, le vendeur. Ce qu’il est conseillé de faire dans ce cas précis et inhabituel, c’est d’expliquer simplement à l’agent immobilier par téléphone les raisons qui vous poussent à changer d’avis et de le lui confirmer ensuite par écrit. Certains acquéreurs se contentent de se désister par texto : ce n’est pas correct. L’agent immobilier a pris le temps de vous faire visiter cet appartement à Paris dans le 14e arrondissement qui vous plaisait et de transmettre votre offre d’achat au vendeur. Vous lui devez bien cela.

Évidemment, il ne peut pas s’opposer à votre décision. De toute façon, en tant qu’acquéreur particulier qui achète un bien à usage d’habitation, vous bénéficiez, une fois le compromis signé, d’un délai de rétractation de dix jours (avant le 8 août 2015, ce délai était fixé à sept jours). Vous pouvez donc revenir sur votre décision sans avoir à payer de pénalité. Si l’agent immobilier s’entête à vous imposer la signature du compromis de vente, ce sera une perte de temps…

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée